Page 20 - Catalogue 2N - 05-2012 couleur

Version HTML de base

N110 - LES DUCS DE NORMANDIE ET LEUR
DESCENDANCE AGNATIQUE,
de T Le Hête, 2011, 21 x
29,7, 508 p.,
55 €
La dynastie des ducs de Normandie a déjà fait l'objet de
nombreuses études, mais pour la première fois une étude
exhaustive lui est consacrée. Fondée en 911 par Rollon, sa
dynastie s'éteignit rapidement en ligne directe après sept
générations en 1167. Mais plusieurs rameaux en sont sortis tels
les barons de Creully, les Clare, les Fitz-Walter, les comtes
d'Evreux, d'Eu et de Corbeil, connus des généalogistes.
Pour la première fois, et sur documents d'archives, est publiée la
généalogie des Creully de Saint-Clair déclinée en six rameaux
qui ne s'éteignirent qu'au XVIIIe siècle. 300 notices, 42 tableaux
et 24 arbres généalogiques complètent l’ensemble.
N111 - LA FAMILLE DE BARITAULT,
de A. de Baritault,
2011, 17 x 24, 316 p.,
45 €
La famille de Baritault, venue de Vendée, appartient à la
noblesse parlementaire de Guyenne. Ses membres furent jurats,
avocats au Parlement, capitaines de compagnies pendant les
guerres de Religion, maire de Bordeaux… La famille de
Baritault se partagea en six branches principales. L’auteur a
étudié l’ensemble des branches et rameaux, dont il donne une
généalogie complète. Au-delà, c’est toute l’histoire de cette
famille, l’une des plus connues et des plus anciennes de Guyenne
qui est racontée dans ce livre.
N112 - MEMORIAUX DE LA CHAMBRE DES COMPTES
DE NORMANDIE, TOME V,
de B. Paris, 2012, 425 p.
40 €
Dom Jacques-Nicolas LENOIR, né à Alençon en 1720, religieux
bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, fit profession à
l'abbaye de Saint-Evroul en 1741. Par la suite, il passa à l'abbaye
de Saint-Germain-des-Prés et il fut l'un des derniers religieux de
cette maison à se livrer à la recherche historique. Son activité
érudite se manifesta dès 1760 par un Mémoire relatif au projet
d'une histoire générale de la province de Normandie. Pendant
plus de vingt-cinq ans, dom Lenoir dépouilla à Paris les archives
de la Chambre des comptes de Rouen et il en copia plus de 100
000 titres. La plus grande partie de ses recherches fut achevée
dès 1788 : à cette date, il publia un ouvrage, chez Didot l'aîné,
sous le titre : Collection chronologique des actes et titres de
Normandie concernant l'histoire des familles nobles et les fiefs
des trois généralités de cette province. En 1790, il publia la
Normandie anciennement pays d'Etat. Il mourut en 1792. C’est
cette somme qui nous est aujourd’hui rendue accessible par B.
Paris.
Chacun des quatre tomes précédents est disponible au prix
unitaire de 40 €.
N113 - LES NOBLESSES NORMANDES,
d’A Boltanski,
2011, 16 x 24, 391 p.,
22 €
De la fin du XVe siècle jusqu'à la chute de la monarchie, la
Normandie est la province de France qui compte parmi les plus
fortes densités nobiliaires.
Sa noblesse est abondante et souvent populeuse. Elle présente de
fortes disparités géographiques, entre la Normandie occidentale
et la Normandie orientale, et il existe de visibles contrastes
sociaux entre les élites aristocratiques et la plèbe nobiliaire qui
peuple les campagnes. Ainsi, on doit parler de noblesses
normandes au pluriel.
La confrontation des recherches historiques récentes présentée
dans cet ouvrage permet de montrer la variété des situations que
rencontrent ces groupes nobiliaires (en matière d'effectifs,
d'implantations géographiques, de densités, etc.), quant à leur
condition juridique originale suivant la coutume de Normandie, à
leurs positions culturelles et leurs adhésions religieuses.
N114- LE TOURNOI DE BRUXELLES DU 04 MAI 1439,
de
Jean Marie Van der EECKHOUT, 2012, 21 x 29,
260 pages en
couleur, Prix exceptionnel de lancement jusqu'au
31/07/2012 :
72 €
Ce magnifique ouvrage retrace l’analyse de deux manuscrits du
XVIème siècle, relatifs au tournoi qui s’est tenu le 04 mai 1439
sur la Grand Place de Bruxelles. 198 cavaliers menés par 37
seigneurs, soit 235 heaumes et cimiers richement ornés y sont
présents, représentés et décrits. La comparaison de ces marques
héraldiques est faite par rapport aux autres sources connues et
également par rapport aux sceaux de ces familles. Les lieux
d’origine et fonctions de ces chevaliers à la Cour de Bourgogne
sont également précisés. L’ouvrage comporte une table
alphabétique, une table héraldique, et une bibliographie précise
des sources utilisées. Un travail remarquable !!!
N115- LES PROTESTANTS DE LA COTE AU XVIIème
SIECLE, (Boulonnais, Calaisis),
d’A. JOBLIN,
256 p.
60 €
L’histoire des deux Eglises réformées de Boulogne sur Mer et de
Calais au 17° siècle avec un rappel des évènements antérieurs.
N116- LA DYNASTIE ROUVIERE DE FRAISSINET DE
LOZERE, ELITES VILLAGEOISES DANS LES
CEVENNES PROTESTANTES,
de G. BAURY,
d’après un
fonds d’archives inédit (1403 - 1908).
2 Volumes, 175 et 165 p.
46 €
Histoire d’une famille protestante des Hautes Cévennes, son
évolution et son influence grandissante au sein de la
communauté villageoise, avec son impact sur le parcellaire et les
pratiques agricoles grâce à l'analyse de 543 pièces du fonds
d’archives semi millénaires de cette dynastie.
N117- L’ASCENSION SOCIALE DES NOTABLES
URBAINS, L’EXEMPLE DE BOURGES, 1286 - 1600,
d’A.
COLLAS
,
223 p.
22.50 €
Restitution du parcours d’une cinquantaine de familles de
Bourges entre 1300 et 1600. Quelles sont les étapes de
l’ascension, ces notables sont-ils toujours fidèles au roi ? Sont-ils
unis ? Quels sont l’ampleur et l’impact des oppositions
familiales ? Les guerres civiles et religieuses permettent une
bonne observation dans une ville protestante puis ligueuse.
18