Page 36 - Catalogue 2N - 05-2012 couleur

Version HTML de base

H27- UN ARMORIAL BRETON AU XVIIème SIECLE,
de
M. de LA BOURDONNAYE, Réédition de l’ouvrage de 1865,
16 x 24, 90 p.,
29 €
DICTIONNAIRES
D1- GRANDS NOTABLES DU PREMIER EMPIRE
, de G.
Leveque, 2010, 407 p.,
40 €
Ce volume 29 de la collection « grands notables du premier
empire » a été rédigé par l’un des piliers de La Cliothèque,
Guillaume Lévêque, fin connaisseur de l’histoire du XIXe siècle.
Il poursuit l’aventure qui rassemble depuis 1978 une somme
biographique essentielle pour l’étude de cette période de
l’histoire de France, sous l’égide historique du CNRS et de
l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Guillaume
Lévêque nous démontre, au fil de ces trajectoires individuelles,
que la fluidité sociale avait commencé bien avant la révolution
française, sans doute avec le tournant du XVIIIe siècle. Sans
doute, les distinctions impériales, pour certaines acquises sur les
champs de bataille, ont pu favoriser des ascensions fulgurantes,
mais dans le cas du Cher elles ne sont au bout du compte pas très
nombreuses.
Une somme exceptionnelle, à avoir absolument.
D2- DICTIONNAIRE DU PERSONNEL DE LA COUR
DES COMPTES DE NAPOLEON,
de N. Herrmann Mascard,
2010, 15 x 22, 574 p.,
50 €
Fondée par Napoléon, la nouvelle institution est très
représentative des élites de l'époque. Elle regroupe des individus
venus d'horizons divers. Ou y trouve une majorité d'officiers et
d'employés des institutions de l'ancien régime, des membres du
Tribunat, eu forte proportion juristes qui, bien souvent,
n'auraient eu sans la Révolution qu'une carrière sans éclat-, et
des fils de familles nobles, nominés sur la recommandation de
personnalités proches de l'empereur.
Les 104 notices biographiques de ce Dictionnaire forment une
somme remarquable sur les membres de la Cour : sur leur
famille, leur carrière; leur fortune, leurs intérêts, les distinctions
qu'ils ont reçues, les sociétés auxquelles ils oui adhéré, leurs
publications. Au total, un dictionnaire quasi exhaustif sur les
premières années de cette institution dont l'importance de nos
jours ne cesse de s'affirmer.
D3- LES FAMILLES NOBLES DE BASSE-NORMANDIE
pref. P. Houel de Chaulieu,
2010, 15 x 24, 111 p.,
55 €
Réédition anastatique de l'ouvrage de l'intendant Chamillart
(publié en 1887), fait sur les ordres de Louis XIV en 1666 pour
arrêter la liste des vraies familles nobles de cette province.
D4- OFFICIERS SEIGNEURIAUX ET ANCIENNES
FAMILLES DE FRANCHE-COMTÉ Tome III
de J. M.
Thiébaud, 2010, 15 x 23, 413 p.,
44 €
L'auteur a réuni depuis un quart de siècle quantité de baillis, de
juges-châtelains, de procureurs fiscaux, de sergents, de tabellions
et de maires de 514 seigneuries qui constituent autant de pistes
parfois connues mais, pour la plupart, entièrement nouvelles,
afin d'aller plus avant dans l'étude des anciennes familles
comtoises. Des généalogies souvent inédites !!
D5- LE SIMILI-NOBILIAIRE FRANÇAIS,
de P.M.
DIOUDONNAT, 2010, 818 p., 15,5 x 23 cm,
72 €
Pratique aristocratique à l'origine, l'usage du nom à particule a
débordé, depuis des siècles, les limites de la noblesse stricto
sensu, et celui des titres a suivi. Les 6000 noms de la noblesse
d'apparence sont ici révélés, localisés, analysés, expliqués en un
répertoire unique, de nobliau A à Z. En annexe, principaux
changements de noms par décret 2001-2010.
D6- DICTIONNAIRE DES OFFICIERS DE L'ARMÉE
ROYALE QUI ONT COMBATTU AUX ÉTATS-UNIS
PENDANT LA GUERRE D'INDÉPENDANCE 1776-1783,
de G. Bodinier, réédition 2010, 16 x 24, 650 p.,
45 €
L’auteur, après avoir suivi la carrière de chacun de ces officiers
et celles de tous les officiers qui étaient dans l’armée en 1789,
concluait que les Américains, à quelques exceptions près, ne
s’étaient pas comportés autrement que leurs camarades, qu’ils
avaient servi la Révolution en petit nombre et en grand nombre
dans les corps émigrés. Ce dictionnaire décrit les origines
familiales de ces officiers et suit leur carrière de l’Ancien
Régime à la Restauration. Cette nouvelle édition a été enrichie
depuis les publications antérieures de cet ouvrage.
D7-
DICTIONNAIRE
BIOGRAPHIQUE
et
GÉNÉALOGIQUE des CHEVALIERS de MALTE de la
LANGUE d'AUVERGNE sous l’ANCIEN RÉGIME,
par Eric
THIOU
, préfacé par le G.M. de Pierredon
, 320 p. 17 x 25,
39 €
Cet ouvrage contient 475 notices biographiques et généalogiques
sur autant de chevaliers de malte reçus entre 1665 et 1790 en la
langue d’Auvergne. Chaque notice donne les 16 quartiers de
chaque chevalier, ainsi que les dates des mariages.
La langue d’Auvergne couvrait un bon tiers du royaume de France
allant d'Angoulême à Chambéry et de Besançon à Montélimar.
Elle comprenait notamment les provinces d’AUVERGNE,
FRANCHE-COMTE,
DAUPHINE,
BRESSE,
SAVOIE,
LYONNAIS, BEAUJOLAIS, FOREZ, VIVARAIS, …
D8- LES GARDES NATIONAUX 1813-1814, Les oubliés de
l’épopée
de Jean-Pierre Mir., 2009, 17 x 24, 360 p.,
34 €
D9- LES OFFICIERS AU PARLEMENT DE DOLE ET
LEUR FAMILLE
de S. Pidoux de la Maduere, 2009, 1 vol +
CD, 21 x 29,7, 508 p.,
90 €
Recueil de notices sur les officiers du parlement de Dole,
accompagné des généalogies complètes de leurs familles
respectives.
D10– LE CATALOGUE GENEALOGIQUE DE LA
NOBLESSE BRETONNE,
de E. Lorant et J Floury, 3 Vol.
1800 p.,
250 €
De 1668 à 1671, ce sont plus de 2000 familles bretonnes qui se
sont présentées à la Chambre de la Réformation établie à
Rennes, en vue d'être maintenues en la qualité de nobles, dans le
cadre de la Réformation de la Noblesse ordonnée par Colbert.
L'ouvrage que nous vous proposons comporte les noms, armes et
arrêts de toutes les familles qui se sont présentées, ainsi que leurs
arbres généalogiques. Ce sont plus de 40 000 individus et parfois
plus de 15 générations qui sont ainsi retracées.
Une référence pour toute bibliothèque généalogique !!
D11- NEGOCIANTS ET MARCHANDS DE BORDEAUX,
de la guerre d'Amérique à la restauration (1780-1830)
de
Philippe Gardey, 2009, 16 x 24, 818 p.,
30 €
D12- DICTIONNAIRE DE L'ANCIEN REGIME DU
ROYAUME DE FRANCE
de J.M. Thiebaud, 2009, 15 x 22,
264 p.,
23 €
Découvrir la complexité de la société très codifiée de l'Ancien
Régime nécessite d'en connaître l'histoire et les moeurs mais
aussi le vocabulaire, certains mots ayant complètement disparu
tandis que d'autres ont acquis, au cours des siècles, un sens
souvent très différent.
D13- DICTIONNAIRE DES OFFICIERS GENERAUX DE
L’ARMEE ROYALE 1763-1792 T1 (A-C)
de Gilbert
Bodinier, 2009, 640 pages reliées 17 x 24,
49 €
La richesse des notices de ce dictionnaire en fait une source
inépuisable de renseignements, et le destine à devenir un
instrument de travail indispensable pour l’étude de la société
militaire dans les dernières décennies de l’Ancien Régime. Il
intéressera aussi bien les amateurs d’histoire des familles que les
chercheurs en histoire militaire, diplomatique, sociale ou
institutionnelle.
D14- LES BOURGEOIS DE VALENCIENNES, Anatomie
d'une élite dans la ville (1500-1630)
de Yves Junot, 2009, 16 x
24, 320 p.,
23 €
34