Page 38 - Catalogue 2N - 05-2012 couleur

Version HTML de base

D28– LES 100 MARSEILLAIS – COUSINAGES ET
PARENTÉS SOUS LE SOLEIL DE PROVENCE,
de Luc
Antonini, 3 Vol.,
102 €
Depuis des siècles, Marseille l'accueillante s'est illustrée par son
brassage de populations ; mais saviez-vous que tous ces hommes
et femmes, de cultures différentes, ne sont pas seulement, liés
par un amour commun de cette ville mais aussi par les liens du
sang ? Les Marseillais tous cousins ? Oui ou presque ! Vous
allez le découvrir dans ces trois tomes, au sein desquels vous
croiserez André Roussin, Hélène Grimaud, Adolphe Monticelli,
Georges Arditi, Sophie Bottai, Franck Leboeuf, et bien
d’autres....
Une série étonnante !!
D29- L’ORIGINE DES MAGISTRATS DU PARLEMENT
DE PARIS AU XVIIIe SIECLE
, de Francois Bluche, 14 x 21,
416 p.,
39 €
Ce dictionnaire généalogique propose la monographie de chacun
des quelques 900 magistrats du parlement de paris entre 1715 et
1771 et décrit le processus d’évaluation sociale des 590 familles
dont ces magistrats sont issus. Pour chaque magistrat, l’auteur
donne son cursus parlementaire, ses principes de noblesse, sa
filiation directe en ligne masculine par la succession des degrés
généalogiques depuis les origines sures de la famille jusqu’au de
cujus.
D30– LE DICTIONNAIRE DES FAVORITES,
d’H
Pigaillem, 2010, 493 p.,
30 €
Voici le premier dictionnaire consacré aux favorites des
souverains français. Des Mérovingiens à Napoléon III, la plupart
de nos rois et empereurs eurent, en effet, leurs maîtresses ou
leurs « passades ». Divas, comédiennes, courtisanes, princesses,
elles firent, à leur manière, l'histoire de France et éclipsèrent
souvent les reines elles-mêmes.
D31– LES JUIFS A PARIS EN 1809-1810, le recensement du
Consistoire,
par E. Nicolas et C. Blamont, 2011, 156 p.,
20 €
L’enregistrement est fait par famille, vraisemblablement dans
l’ordre de comparution du chef de famille, qui renseigne sur son
conjoint, les enfants et autres parents présents au foyer. Les
informations fournies sont les suivantes : les patronymes, les
prénoms, l’adresse des intéressés à Paris, la date et le lieu de leur
naissance, le sexe et la situation familiale. Une dernière colonne
comporte des observations, parmi lesquelles la durée de présence
à Paris du chef de famille est presque toujours indiquée avec la
notation que l’intéressé a satisfait (ou non) à la déclaration à
l’état civil exigée par le décret du 20 juillet 1808.
Un document indispensable à l’étude des familles juives à Paris
au XIXe siècle.
D32- LES MUSICIENS FRANCS-MACONS AU TEMPS
DE LOUIS XVI
de Pierre-Francois Pinaud, 2009, 13 x 22,
348p.,
20 €
D33- LES LORRAINS ET L’EMPIRE,
du Général Alain
PETIOT, 17 x 24, 480 p.,
49 €
OUTILS USUELS - CLASSIQUES
CL1- NOBILIAIRE DE NORMANDIE
de E. de Magny,
2010, 13,5 x 20,5, 2 tomes, 334 + 280 p.,
100 €
Réimpression de l'édition de 1864.
CL2- NOBILIAIRE DU PONTHIEU ET DU VIMEU
de R.
de Belleval, 2010, 14 x 20,5, 2 tomes, 390 + 390 p.,
80 €
Réimpression de l'édition de 1863.
CL3- LA HONGRIE DES HABSBOURG 1526-1790
de Jean
Beranger, 2010, 15,5 x 24, 400 p.,
20 €
CL4– PETITE HISTOIRE DU PALAIS BOURBON,
de G.
Gatulle, 2011, 22 x 22, 168 p.,
29,50 €
Ce que nous savons de l’histoire quotidienne du Palais-Bourbon
est consigné dans des archives manuscrites provenant de la
Questure, connues sous l’appellation de “notes Gatulle”, du nom
d’un ancien fonctionnaire de la Chambre des députés.
Même si les plus anciennes notes – datant de 1907 – n’ont pas
été rédigées par lui, ce fonctionnaire a harmonisé et synthétisé
l’ensemble, qui représente plusieurs centaines de pages
calligraphiées, du plus haut intérêt pour la grande et la petite
histoire du Palais-Bourbon.
Tous les faits historiques marquants sont consignés et analysés,
dans un style charmant : le retour des chambres de Versailles à
Paris en 1879, l’installation des premiers téléphones en 1885,
l’inondation de 1910, le repli à Bordeaux en 1914, le transfert
des cendres de Jaurès au Panthéon en 1924, les visites officielles
de souverains étrangers…
Ces Petites histoires du Palais-Bourbon mettent en scène une
partie de ce fonds inédit, constituant ainsi une chronique décalée
et originale de la vie parlementaire d’avant 1940.
CL5- LES ARRETS DU GRAND CONSEIL PORTANT
DISPENSE DU MARC D'OR DE NOBLESSE
de Robert de
Roton, réédition 2009, 17 x 24, 540 p.,
45 €
CL6- DESMAREST chef de la police secrète de Napoléon
de
Marguerite Parenteau, 2009, 16 x 24, 292 p.,
25 €
CL7- LES PAGES DES ÉCURIES DU ROI, DES REINES
ET DES DAUPHINES
, de Gaetan d'Aviau de Ternay, 444 p.,
17 x 24,
45 €
Dans ce dictionnaire biographique, l'auteur présente, pour
chacun des quelques 4000 pages recensés, classés par ordre
alphabétique, une notice avec date de naissance, nom de ses
parents, profession de son père, documents relatifs aux preuves
de noblesse, dates d'entrée et de sortie des pages, titres
nobiliaires, services accomplis dans les armées ou ailleurs, date
et lieu de décès, armes figurant dans les preuves.
CL8- LES PAGES DE LA GRANDE ECURIE
, de François
Bluche, 17 x 24, 144 p.,
27 €
Un immense classique qui reprend les généalogies simplifiées
des preuves de noblesse présentées lors de l'admission des pages
de la grande écurie du Roi.
CL9- ETRE BIBLIOPHILE, petit guide pratique
, par
Bertrand Galimard Flavigny, 2004, 13 x 21, 236 p.,
20 €
CL10- GUIDE DES PROTOCOLES ET DES USAGES
, de
Jacques Gandouin, préface du Duc de Brissac, 7ème édition,
format poche, 640 p.,
18 €
Auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, artisan du nouveau
protocole officiel de la République, Jacques Gandouin nous
initie avec humour et bon sens à l'art subtil - et combien utile -
de la courtoisie, dans l'entreprise ou en voyage, dans le grand
monde, ou... au volant.
CL11– COFFRET GUIDE DE GENEALOGIE – UN
CADEAU ORIGINAL,
20 €
A offrir à tous ceux qui commencent leur généalogie : un
superbe coffret couleur contenant à la fois un guide pédagogique
de 128 pages, 14,5 x 21, pour débuter ses recherches au mieux ;
un carnet de notes de 64 pages 11 x 14,5 pour inscrire les
informations glanées sur ses ancêtres, plusieurs arbres
généalogiques à compléter, format 33 x 55, présentés roulés avec
ruban, et comportant de 4
à 6 générations selon les cas.
CL12– RETRACER LA CARRIERE D’UN INSTITUTEUR,
Mode d’Emploi,
2011, 17 x 24, 80 p.,
10 €
En généalogie, on commence par collecter des noms, des dates,
des lieux. Puis on veut en découvrir le quotidien de ses ancêtres.
S’ils sont instituteurs, la recherche est plus facile, tant les fonds
liés à l’enseignement sont nombreux.
Thème par thème, le guide vous indique où chercher et
comment. Un outil indispensable en salle d’archives, pour tous
les historiens de leur famille.
CL13– UTILISER LE CADASTRE EN GENEALOGIE,
2011, 17 x 24, 80 p.,
10 €
36