Page 44 - Catalogue 2N - 05-2012 couleur

Version HTML de base

«Une Grande Dame méconnue, d’une sensibilité étonnante»
PARLER A L’AME ET AU CŒUR : LA PEINTURE SELON MARIE
LESCZCYNSKA,
par X. SALMON, 2011, 16 x 24.
20 €
L'épouse de Louis XV s'est effacée aux yeux de l'Histoire devant Madame de Pompadour
et Madame Du Barry, les deux maîtresses les plus célèbres du souverain. Pourtant, dans
ses résidences, la Reine cultiva un petit cercle d'amis. Comme toutes les jeunes filles de
son rang, elle avait été éduquée aux arts d'agrément.
A l'exemple de son père Stanislas, elle pratiqua aussi en amateur la peinture. Loin d'avoir
été une passade, cette activité fut pour Marie Leszczynska un passe-temps auquel elle se
livra avec plaisir et constance. La reine avait très tôt manifesté un grand intérêt pour cet
art. Sa vie durant, elle s'entoura de portraits, de paysages et de sujets religieux commandés
aux maîtres de son temps, ainsi que de ses propres oeuvres ou celles de son père.
Une magnifique collection qui nous dévoile le visage intime d’une Reine
exceptionnelle !!
« Un merveilleux voyage à travers l’histoire »
GRANDES FIGURES DE L’ORDRE DE MALTE,
par B. BERTHO, 160 p.
15 €
Évoquer l'Ordre de Malte, c'est évoquer 1000 ans d'histoire. Cette histoire nous concerne
tous, chrétiens ou non, car elle nous a façonnés. Elle se confond bien souvent, au cours des
siècles, avec l'histoire des grands maîtres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui prendra
l'appellation de Rhodes puis de Malte. L'auteur nous fait découvrir la vie des plus
remarquables. Il relate la manière dont ils ont façonné l'Ordre pour qu'il vive et continue à
prospérer et œuvrer pour le bien de tous. Mais d'autres personnages de cet Ordre millénaire
apparaissent parmi ces figures historiques : Gabriel de La Ferté, Chambray ou Saint-Tropez,
Dolomieu ou même l’Amiral Japonais Yamamoto, remarquable. Cet ouvrage est une des clés
d'accès à un ordre mystérieux et fascinant !!
« L’Honneur de la Marine Royale !!! »
GUICHEN, L’Honneur de la Marine Royale,
par F. Jahan, et C. Y. Roussel,
Préface d’Etienne TAILLEMITE, de l’Académie de Marine
, 16,5 x 24, 422 p.
35 €
Parmi les brillants officiers généraux de la Marine au XVIIIe siècle, Guichen est peu
connu au regard des Suffren, de Grasse et La Motte-Picquet. Pourtant, au cours de
ses cinquante-deux ans de carrière dans le grand corps, ce marin confirmé a
constamment servi avec courage, compétence et presque toujours réussite.
C’est le déroulement de cette longue et passionnante carrière que les auteurs ont
entrepris de retracer à partir d’archives nationales et privées, enrichies de sources
anglaises de l’époque, le tout ponctué de rappels éclairants du contexte historique
général. Chef humain, excellent tacticien, courageux combattant, Guichen reste à bon
droit un modèle pour la Marine.Cette biographie, empreinte d’une exigeante rigueur
historique, témoigne aussi d’une véritable passion pour la belle marine du XVIIIe
siècle.
« Un accès sans précédent à plus de 4 000
documents d’archives inédits !!! »
LES
GENTILSHOMME
D’AMANCE
CAHIERS
GENEALOGIQUES DE LA PREVOTE D’AMANCE EN
LORRAINE,
d’O. EYRAUD, 2012, 2 Vol.,
98 €
Amance fut au cœur de l’histoire lorraine durant de nombreux siècles.
Elle perdit sa prépondérance avec les revers qu’essuya la vieille
dynastie ducale, Richelieu fit raser son imposant château médiéval, et
le roi de Pologne lui ôta tout rôle juridictionnel, devenant le simple et
paisible village que nous connaissons aujourd’hui, rappelant
timidement au touriste les vestiges de sa gloire passée. C’est un travail
sur l’ensemble des archives de la région, qui permet,
sur documents
authentiques,
de remonter la généalogie des familles d’Amance
jusqu’au XVème siècle !!
Ces deux tomes, fruits d’années de recherches, retracent les lignages de
ces hommes d’armes issus de noblesse féodale qui tissèrent des liens
matrimoniaux avec les familles de propriétaires terriens locaux et de
notables nancéiens.
1 040 pages, EXCEPTIONNEL !!