Page 5 - Catalogue 2N - 05-2012 couleur

Version HTML de base

travers les siècles entre un Boulainvilliers, un Fénelon et un
Lamennais. Le livre commence en nous introduisant dans tous
les recoins de cette noble famille bretonne qui joua un rôle si
important sur l'esprit du grand romantique. Il nous parle d’une
éducation, des jacqueries nobiliaires de 1787-1788 et d’un
certain sens de l’honneur : «Plutôt la mort que la souillure»…
C’est aussi une merveilleuse plongée dans la correspondance du
grand homme qui accompagne en filigrane ce travail, qui a
scruté minutieusement plus de 4 000 lettres de sa main pour nous
rendre l’intimité d’un monument de notre histoire littéraire.
N9 – HISTOIRE D’UN PRIEURE BENEDICTIN EN
BEAUCE, NOTTONVILLE, XVème – XVIIème Siècle,
de
Philippe RACINET, 2012, 21 x 27, 504 p.,
40 €
Installé sur le plateau, le site de "L'Abbaye du Bois de
Nottonvile" se trouve en Beauce, non loin de Châteaudun.
Succédant à une résidence d'époque carolingienne, établie à 400
mètres d'une villa gallo-romaine, un ensemble fortifié de terre et
de bois (fin Xe - XIe siècles) est remplacé, vers le milieu du XIIe
siècle, par une tour résidentielle avec logis rectangulaire de type
hall. Les moines de Marmoutier y installent un prieuré dès le
début du XIIe siècle. Dans le courant du XVe siècle, les moines
réorganisent leurs domaines beaucerons et font de Nottonville
l'un de leurs principaux centres décisionnels. Il subsiste
aujourd'hui une partie des bâtiments de la fin du Moyen Âge, se
développant sur un demi-hectare. En s'appuyant sur l'étude
conjointe de deux éléments fondamentaux de la société
aristocratique médiévale, le château et le prieuré, l'équipe retrace
l'histoire d'un terroir entre l'an mil et 1600 avec, en complément,
toute une série d'informations sur la vie matérielle.
N10 – LA FAMILLE QUADRIO,
Collectif, 2012, 16,5 x 23,
40 p.,
20 €
Ré édition de la plaquette à petit tirage publiée en 1913,
présentant les heures de gloires et le principe de noblesse de
cette ancienne et florissante famille de Côme, depuis le XIIème
siècle et descendant pour la plupart de ses branches de
Stefano,(1376-1438), membre éminent du parti Gibelin.
N11 – SIRE, DE GRACE, UNE PARTICULE, (TOME 8 –
LETTRE L),
de Bertrand OGERAU SOLACROUP, 2012, 21 x
29,7, 7687 notices,
39 €
Nouveau Tome de cette extraordinaire collection, il regroupe un
total de 7687 noms et notices, c'est à dire le recensement le plus
exhaustif publié à ce jour. Pour chaque famille sont présentées
les sources qui ont permis de connaître ces renseignements. Le
volume débute avec la famille de LAAGE, et s'achève avec la
famille LYVET d'ARRENTOT
N12 – LES GRANDES FAMILLES : LES GUISES,
d’Henri
PIGAILLEM, 2012, 15 x 24, 518 p.,
24,90 €
Les Guises, qui régnèrent longtemps en maîtres sur les affaires
politiques de la France, connurent une ascension foudroyante
sous le règne d'Henri II et devinrent tout-puissants sous celui de
François II. Ils se rendirent célèbres en se faisant les champions
de la cause catholique et en déclenchant la première guerre de
Religion. Leur illustre maison était originaire de Lorraine et se
déclarait issue de Charlemagne. Le plus célèbre de ses princes,
Henri le Balafré, paya de sa personne ses prétentions à la
couronne : il mourut assassiné à Blois sur ordre d'Henri III.
L'aventure des Guises ne s'acheva pas sur ce fameux épisode ni
sur l'avènement de leur nièce et cousine Marie Stuart au trône
d'Ecosse puis de France. Elle se poursuivit avec ceux que leurs
contemporains nommèrent "les petits Guises": Charles, amiral
du Levant, héros du siège de La Rochelle ; Henri II, impliqué
dans plusieurs complots contre Mazarin, proclamé roi de Naples
; Marie, mécène du compositeur Marc-Antoine Charpentier.
Autour du rameau principal, gravitèrent encore d'innombrables
rejetons: les cardinaux Jean et Charles de Lorraine, fins esthètes,
qui jouèrent un rôle considérable dans la lutte impitoyable contre
les protestants. Henri Pigaillem retrace avec brio la saga de cette
dynastie princière, avide de pouvoir et d'honneurs.
N13 – CLEFS POUR UNE SOMME,
d’Hervé Pinoteau et
Patrick VAN KERREBROUCK, 2012, 298 p.,
90 €
Voici l’indispensable complément aux deux premiers volumes
relatifs à la symbolique de l’État français parus en 1998 et 2003.
État le plus vieux de l’Europe et sans doute du monde avec le
Japon, du fait de son origine sous clovis. Avec 1332 pages et 24
planches en couleurs de format A4, ces volumes ont évoqué les
éléments symboliques de nos diverses traditions politiques.
Aucun ouvrage de cette ampleur n’a été produit jusqu’ici.
L’étude de tous ces éléments à travers un millénaire et demi a
permis des découvertes et de nouvelles explications. Le texte
accompagné de milliers de notes est suivi de la liste des rois et
des reines, de tableaux généalogiques des dynasties, d’une
chronologie générale des événements d’importance, d’une liste
complète et documentée de tous les sacres, couronnements et
investitures avec dons d’insignes aux carolingiens, capétiens,
dans tous les pays du monde (en France, mais aussi de
constantinople à Rio-de-Janeiro), sans oublier toutes les
cérémonies de ce genre qui ont eu lieu à Arles, en Normandie,
Bretagne, Dauphiné, Guyenne, corse… Pour s’y retrouver,
même dans ce troisième tome avec ses longs addenda, il fallait
aider le lecteur.
Ce fut le travail de Patrick Van Kerrebrouck, généalogiste des
dynasties royales françaises, donnant l’index général, les sources
et la bibliographie, comprenant 4000 titres pour les seuls
imprimés. Tout fut normalisé par Michel Popoff, conservateur en
chef honoraire de la Bibliothèque nationale de France, et enfin
mis en page par Jean de Vaulchier, artiste confirmé en la
matière.
C’est donc la conclusion d’un travail effectué durant des dizaines
d’années ! Hervé Pinoteau est membre d’académies et de
sociétés savantes dans dix pays. Il a publié depuis 1954 des
livres et des articles sur la symbolique des dynasties françaises et
des divers régimes politiques de sa nation, insignes du pouvoir,
armoiries, sceaux, drapeaux et pavillons de marine. Patrick Van
Kerrebrouck est le maître d’œuvre et souvent l’auteur des tomes
de la Nouvelle histoire généalogique de l’auguste maison de
France qui paraît depuis 1987.
3